{gallery /}

Auld Alliance - Vieille Alliance

 

Château Aubigny sur Nère, lieu symbolique de la Auld Alliance aujourd'hui.

La Auld Alliance est initialement un accord entre le royaume d’Ecosse, le royaume de France et le royaume de Norvège, dont le but était de lutter contre le royaume d’Angleterre, ennemie commun aux trois nations.


Si selon la légende pourrait avoir origine le roi Achauis et les Francs en 768, c’est l’accord du 23 octobre 1295, signé le 23 février 1296 par le parlement Écossais, entre la représentation de John Baliol et Philippe le Bel qui va initier la Auld Alliance avec une réalité concrète sur le terrain. Ce traité va très probablement permettre de limiter l’invasion Anglaise en France car toujours sujette à une attaque écossaise obligeant les Anglais à se préserver et lutter sur deux fronts distincts dont un sur l’île.

Cette alliance aura un impact jusqu’au XIXe siècle, même si le traité est révoqué, en partie, officiellement le 6 juillet 1560. Encore aujourd’hui pour l’Ecosse la Auld Alliance a une importance majeure dans l’histoire du royaume, d’autant que la possibilité d’une future indépendance qui doit être voté par un référendum après le traité d’Edimbourg le 12 octobre 2012, a mis en avant un français, Christian Allard, qui réside en Écosse depuis plus de 25 ans, devenu député de cette assemblée régionale qui pourrait donc devenir une assemblée nationale, Christian Allard s’est déjà exprimé en faveur de l’indépendance de l’Écosse ; même si la Auld Alliance n’a évidemment aucun effet direct puisque caduque, il existe encore aujourd’hui une persistance dans l’imaginaire Écossais.


La Auld Alliance, quoique oubliée relativement en France, est  fêtée encore aujourd’hui principalement à Saint-Germain-en-Laye, qui a vu le dernier roi catholique d’Écosse et d’Angleterre y finir ses jours alors en exil, et surtout à Aubigny.

 


Informations
  Sites divers  : Site sur la bataille de Flodden - Bar Auld Alliance à Paris -  site non officiel à Aubigny - Château de Cherveux édifié par un Écossais - Château de la Verrerie

 

Historique
sources : documentations diverses, Chronique de Jean Froissart

 

Les grandes dates ( liste non exhaustive )

 

768, le roi Achauis et les Francs en 768 signent un premier accord ( légende ).

1295, 23 octobre, et confirmé par le parlement le 26 févrrier 1296, la Auld Alliance est signée entre la représentation de John Baliol et Philippe le Bel qui va initier la Auld Alliance avec une réalité concrète sur le terrain.

1326 : Robert le Bruce renouvelle l'alliance, avec le traité de Corbeil par précaution. Une précaution qui se révéla nécessaire après qu’Edouard III entrepris la conquête de l’Ecosse.

1336 : le roi d’Ecosse David II alors en exil en France après avoir été déposé par le roi d’Angleterre, obtient du roi de France une aide financière et logistique.

1346 : dans le cadre du traité l’Ecosse envahit l’Angleterre alors que la France est attaquée par l’Angleterre dans ce qui deviendra la guerre de Cent-Ans. Les écossais sont cependant défaits à la bataille de Neville’s Cross le 17 octobre 1346.

1385 : Jean de Vienne tente d’envahir l’Angleterre avec l’aide de 180 navires. L’invasion est un échec, principalement par un manque de coordination entre les troupes Écossaises et Françaises.

1418 : Jean sans Peur, duc de Bourgogne, tente des négociations avec Archibald Douglas qui lui promet de lui envoyer 4000 soldats, ce qui ne fut pas fait peut-être pour avoir été Duc de Touraine par Charles VII. Source L10

1419 : première vague de troupe Écossaise qui débarque à la Rochelle, c'est de ce premier corps expéditionnaire d'où débarque John II Stuart de Darnley qui recevra plus tard le territoire d'Aubigny sur Nère. ( En partie Source L10 )

1419, 17 mai : le dauphin futur Charles VII choisi pour sa garde personnelle un contingent de 150 hommes d’Armes et 300 archers commandés alors par William Douglas (source L10). Cette garde écossaise restera en activité jusqu’en 1830.

1421, janvier : John Stuart  Buchan et Archibald Douglas débarquent à la Rochelle avec 6000 écossais, c’est la deuxième grande vague de renfort Écossais. Source L10 p996

1421 : Le 21 mars, à la bataille de Baugé l’armée anglaise du duc de Clarence est battue face à l’armée franco-écossaise de Motier de la Fayette et du comte Écossais John Stuart de Buchan. Les Écossais sont largement récompensés, John Stuart est notamment fait connétable par Charles VI.

1423 : John Stuart de Buchan est présent lors du siège de Meulan par les Anglais, la ville est reprise par les Anglais alors que John Stuart attendait des renforts de Tanguy du Chastel. Ce qui valut une discussion violente entre ces deux officiers « grande tançon entre lui et Tanneguy et grosses paroles » ( source : Tanguy du Chastel, l’homme de Montereau )

1423, 31 juillet : Bataille de Cravant, les Écossais perdent 3000 hommes selon les Bourguignons. John Stuart de Darnley dû se rendre au sire de Chastelux : source L10

1424 : la dernière vague de troupe Écossaise de grande ampleur arrive à la Rochelle, comptabilisant environ 15 000 Ecossais depuis 1421, composé pour deux tiers d’Archers et un tiers d’hommes en armes. source L10

1424,  17 août : Bataille de Verneuil (actuellement Verneuil-sur-Avre ). Les Écossais sont massacrés dans une bataille qui a vu pourtant la suprématie des Long Bow Anglais décliner.

1428, 17 juillet : accord entre le roi d’Ecosse et Charles VII pour marier la fille du roi d’Ecosse, Marguerite,  avec le futur Louis XI.

1429, 12 avril : bataille des Harengs à Rouvray-Saint-Denis, John Stuart Darnley est tué.

Période Jeanne d'Arc

1429, 5 mai : Hugues Kennedy participe au conseil de guerre avec le Comte de Dunois et Jeanne d’Arc dans le cadre de la reprise des Tourelles à Orléans. On sait donc que les Écossais sont présents lors du siège d’Orléans et à la fin du siège.

1429, 18 juin : Bataille de Patay,  Patrick Augilvy ( vicomte d’Angus ) à la tête des troupes Écossaises ,après la mort de John Stuart Darnley, défont, avec Jeanne d’Arc, La Hire, Dunois, Gilles de Rais et le Duc d’Alençon, les archers Anglais ; Talbot est capturé.

1429, 14-16 août : Bataille de Montépilloy, les archers Écossais commandés par Patrick Augilvy ( ou Ogilvy ) luttent notamment contre les archers Picards valant à ses derniers les félicitations du Duc de Bedford alors présent.

1430, début mai : Bataille de Vaires-sur-Marne proche de Lagny-sur-Marne, Hugh Kennedy de Ardstinchar combat au côté de Jeanne d’Arc et écrasent le bourguignon Franquet d’Arras. Source 

1432, du 7 juin au 10 août 1432, Hugues Kennedy participe à la libération du siège avec Dunois contre Bedford qui assiège Lagny-sur-Marne. source Vallet Viriville, charles VII Tome 2 

1439, Thomas Huston , chevalier écossais, vient dans le cadre de la Vieille Alliance combattre au côté des Français. Lors du siège de Meaux, entre le 20 juillet et le 10 Août 1439 , le chevalier écossais est récompensé et obtient le domaine de Torcy, il y meurt en 1472.

1450, 15 avril : Bataille de Formigny,  Robert Cunningham participe à la victoire au côté du Duc de Bretagne Arthur de Richemont contre les Anglais avec à leur têteThomas Kyriell.

1465, 16 juillet : La bataille de Montlhéry entre Louis XI et la Ligue du Bien public. Les écossais y participent.

1470 : Construction du château de Cherveux par Robert Cunningham capitaine de la garde écossaisse au service de Louis XI. ( source )

1477, Janvier : Charles VIII reprends la devise royale écossaise : « Si Deus Pro Nobis, Quis Contra Nos ? » : Si dieu est pour nous, qui sera  contre nous ?

1513, 9 septembre : Bataille de Flodden, dans le cadre de la « vieille alliance » Jacques IV Stuart déclare la guerre aux Anglais alors en opération dans les alentours de Cambrai. Cette déclaration de guerre oblige l’Angleterre d’Henry VIII à dégarnir ses positions contre le roi de France Louis XII.  L’invasion de l’Angleterre se solde par un échec des écossais à  la meurtrière bataille de Flodden ( 14000 morts principalement écossais ) : Matthieu Stuart, comte de Lennox et seigneur de Darnley,  est tué ainsi que le roi d’Écosse, Jacques IV Stuart.

1560, 6 juillet : Le traité d'Edimbourg est signé, il proclame le protestantisme comme religion d'état. Les Français sur place pour aider l'Ecosse sont expulsés, Marie Stuart est mise en résidence surveillée, Elizabeth Ière l'élimine en 1587 dans un procès pour trahison qui est en réalité une éxécution politique.

Fin officielle de la Auld Alliance, mais les relations entre la France et l'Ecosse n'ont jamais totalement été dissoute.

{youtube}5ImzcTWjcfk{/youtube}
 

Videos

 

 

Courte bande annonce d'un DVD sur la bataille de Flodden ( en écossais )

{youtube}hYCORvdZF80{/youtube}