{gallery /}

Cathédrale de Bourges
 

La cathédrale Saint-Étienne de Bourges, est située dans la ville de Bourges dans la région Centre dans le département du Cher . Elle fut édifiée en deux étapes importantes avec une reconstruction totale de la tour Nord au XVIe siècle.

Consacrée le 13 mai 1324, elle a fait  l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862, elle est dans le centre historique de Bourges, secteur sauvegardé depuis 1965. La cathédrale est sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1992. L'architecture, avec vaisseaux central sans transept, la richesse des cinq portails et la "crypte" en font une cathédrale aujourd'hui à la renommée internationale, on peut y voir le gisant du Duc de Berry restaurateur  du château de Mehun-sur-Yèvre à quelques Km de Bourges et commanditaire du livre Les Très Riches Heures du Duc de Berry dont on voit une représentation de la cathédrale de Bourges et du château de Mehun-sur-Yèvre. La grande Horloge, toujours en état de fonctionnement, date du XVe siècle et la cloche dans le campanile dans la tour de Beurre fut offerte par le duc de Berry en 1372, elle est toujours présente et sonne toujours.

Bourges fut pendant quelques années la "capitale" de Charles VII, appelé souvent le "petit roi de Bourges", et Jeanne d'Arc vient régulièrement dans la ville, il est donc presque certain qu'elle soit venue prier dans la cathédrale; Sans preuve historique même si l'une des premières choses qu'elle faisait c'était de se rendre dans une église lorsqu'elle logeait dans un endroit...et de faire sonner les cloches, cependant il existait plusieurs églises à Bourges.

 

Voir aussi : le Palais de Jacques Coeur à Bourges

 


Informations
  •  Adresse :  Cathédrale , Tour nord et crypte de la cathédrale de Bourges , 14 Place Etienne Dolet, 18000 Bourges
  •  Google Maps : Carte
  •  Téléphone :  02 48 65 49 44 ( pour les Monuments Nationaux ) - Office de Tourisme de Bourges : 02 48 23 02 60 - Diocèse de Bourges : 02 48 27 58 82
  •  Heures d'ouvertures & Visites  : la Cathédrale est ouverte tous les jours et gratuite.

    La visite de la "crypte" et de la tour Nord sont payantes : Plein tarif : 5,50 € pour la tour Nord et la "Crypte", possibilité de jumeler la visite avec le Palais de Jacques Coeur pour 11€ ( 2013 ).
  • Ouvert tous les jours sauf dimanche matin :  avril et septembre, 9h45 à 11h45 et 14h à 17h30 -  2 mai au 30 juin, 9h30 à 11h30 et 14h à 18h - juillet et août, 9h30 à 12h30 et 14h à 18h - octobre à mars, 9h30 à 11h30 et 14h à 16h45

    Fermé
    les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre

 

Historique
  source : source sur place, site officiel.Liens pertinents : http://www.france-romane.com/nr_bourges.html

 

La cathédrale de Bourges, dédiée à Saint-Étienne, est édifiée à partir de 1195 en remplacement d'une église romane et sur une partie des remparts gallo-romains, la nef est d'une longueur de 117 mètres, d'une largeur de 41mètre et de 37 mètres de hauteur.

Elle est construite en deux phases :

1195-1215

c'est l'archevêque Henri de Sully, avec le chapitre des chanoines, qui fait construire la cathédrale dans un style gothique relativement nouveau à l'époque. Le choeur se positionne sur une église basse alors établie sur le fossé du rempart gallo-romain.
En 1199 lui succède Guillaume de Dangeon, ancien abbé Cistercien, qui prend une grande part dans le développement de l'église et notamment sur l'iconographie et représentation contre les hérésies. Après sa mort et sa canonisation d'importants dons affluent des pèlerins et fidèles.

1220-1245

En 1230 sont achevées la nef et la façade occidentale, puis sont édifiés cinq portails sculptés, ce qui est assez rare pour une cathédrale. Les architectes respectent et continuent les premiers travaux, notamment en gardant le concept initial d'absence de transept.

Cependant la tour Sud, dite  « Tour Sourde »  car sans cloches est menacée de s'écrouler, elle est renforcée au XIIIe par un pilier butant.

 


 

Le 31 décembre 1506 , la Tour Nord s'écroule. Elle est reconstruite dans un style gothique, mais avec des éléments de la Renaissance entre 1508 et 1542. Elle est surnommée la tour de Beurre.

Les caractéristiques principales de la cathédrale sont :

- Absence de transept, c'est-à-dire sans forme de croix latine.

- Grand vaisseau à 5 nefs, nef centrale à voûtes sexpartites ouverte, ouverte sur deux doubles collatéraux qui l'épaulent, sans tribune, d'où une élévation pyramidale à 5 niveaux, deux de pierre, et trois de lumière.

- Les 5 chapelles rayonnantes à l'Est sont posées en poivrières sur les contreforts du chevet de l'église basse.

- À l'extérieur, des arcs-boutants à double volée assurent le contrebutement de l'édifice ; l'énorme pilier butant renforce la tour sud de la façade.

- les portails latéraux, nord et sud, sont d'origine romane ( vers 1160 )

- À partir du XVe siècle, des chapelles latérales sont percées dans le bas-côté.

1562, les Guerres de Religions endommagent fortement les cultures.

Révolution Française, la cathédrale est vidée, son mobilier est vendue ou volé, elle est vouée au Culte de la Raison.

Au XIXe siècle Antoine-Nicolas Bailly fait restaurer la cathédrale de Bourges, Pierre Boulanger est chargé de réaliser les grilles du Choeur.

1992, en décembre la cathédrale est sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. 

2008, la porte Nord est restaurée après un an de travaux.

2011, les portes Ouest sont restaurées.

2013, des travaux sur le toit sont effectués. 



Belle statue priante du duc de Berry.

 

 


 

Photographies
 

{gallery captions:alwaysOnTop=1}abbayes-eglises/region-centre/cathedrale-bourges{/gallery}