{gallery /}

Château  du Girsberg
 

 

Le château du Girsberg, anciennement plutôt appelé château du Petit-Ribeaupierre ou Girsberg-Stein, est un château d'Alsace situé au coeur des Vosges, il s'élève sur une  assise de rochers à 528 mètres de hauteur mais presque égale hauteur du château de Saint-Ulrich qui lui fait face, une troisième édification du XVe est réalisée en hauteur. Le château de Girsberg est plus inaccessible et compact dont la forme rude démontre un aspect défensif, contrairement au château de Saint-Ulrich beaucoup mieux aménagé pour le rendre plus confortable.

 


Informations
  •  Adresse : accessible à pied uniquement  - parking et accès le plus proche : Place de la République ou  le parking du Lutzelbach,  68150 Ribeauvillé
  •  Téléphone :  Office de Tourisme : 03 89 73 23 23
  •  Heures d'ouvertures & Visites du château  : Visible à toute heure, fortement déconseillé par temps de pluie ou humide car le chemin  peut-être très dangereux sur certaines portions, déconseillé pour les personnes à mobilité réduite car accessibilité difficile. 1h à 1h30 de marche, conseils ici

 

Historique
  source : source sur place, site officiel, livres 1  2  3 4

 
Édifié par les sires de Ribeaupierre au XIIIe,  sur une fortification plus ancienne datée probablement du XIIe, il est surnommé château de Stein ( La Roche ) et plus tardivement de Petit-Ribeaupierre.

Détruit après qu'il soit foudroyé en 1288, il est reconstruit, c'est en réalité sa première trace connue dans un écrit.

1304, le château est donné en fief, en échange du château  de Geyersberg dans la vallée de Munster, aux chevaliers de Girsberg dont il tient son nom actuellement. Cependant la présence d'un seul puits d'eau pour les deux châteaux, dans celui de Saint-Ulrich, démontre qu'ils devaient cependant interagir ensemble  et que le château de Girsberg était donc dépendant de Saint-Ulrich. Les Girsberg avaient un autre château non loin de Colmar qui était  surnommé Geyersberg, le mont du vautour en raison des attaques répétées des chevaliers dans la plaine,  qui fut assiégé par les Colmariens pendant un an.

1422, après un désaccord entre Guillaume de Girsberg,  Maximin Ier de Ribeaupierre et Jean comte de Lupfen, Guillaume fut tué par surprise dans son château par ces deux derniers. Girsberg retombe alors sous la direction directe des Ribeaupierre.

XVIIe, le château, tout comme celui de Saint-Ulrich est progressivement abandonné.

1841, le château est classé Monument Historique.

Le donjon est de type pentagonal mais carré à l'intérieur, il est construit en granit et en grès, il est l'ouvrage le plus ancien car daté du XIIIe. Le logis composé de deux bâtiments qui épouse la forme du rocher sur lequel il se trouve est flanqué d'une tour demi-circulaire, le logis est daté du XIVe, probablement édifié par les chevaliers de Girsberg.


 

Photographies
 

{gallery captions:alwaysOnTop=1}chateau/chateaux-alsace/girsberg{/gallery}