{gallery /}

Château de Saumur
 

Le château de Saumur, est situé en Maine-et-Loire ,dans la région Pays de Loire, au confluent de la Loire et du Thouet.  Il fut édifié en plusieurs époques mais la principale est au XIVe siècle, tout comme le château de Mehun sur Yèvres avec qui il partage sa présence dans les Très Riches Heures du Duc de Berry.

 

Voir aussi. Château de Montsoreau - Château de Trèves

 


Informations
  •  Adresse :  Esplanade Hubert-Landais 49400 Saumur
  •  Google Maps : Carte
  •  Téléphone : 02 41 40 24 40
  •  Heures d'ouvertures & Visites du château  :  parking gratuit à proximité,  5 euro en basse et moyenne saison, et 9€ en été du 15 juin au 15 septembre ( 2014 ).  Spectacle "Saumur, les Écuyers du Temps" Plein tarif : 19 € . Tarifs réduits pour les enfants et autres ( voir site ).
  • Périodes d’ouverture 2014
    Du 1/04 au 14/06 : du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 17h30.
    Du 15/06 au 15/09 : tous les jours de 10h à 18h30.
    Du 16/09 au 2/11 : du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 17h30.

    Spectacle "Saumur, les Écuyers du Temps"
    Du 3/07 au 23/08 : les jeudis, vendredis et samedis à 22h30 (durée : 1h30).

    Visite  Durée : 45 min à 1h30.
    Langues parlées : français, anglais.  Documents de visite : français, anglais, allemand, néerlandais, espagnol, italien, russe.
    Parking gratuit - parking à vélos - parking camping-cars - parking autocars à 50m.  Animaux non acceptés.
  •  
     
  •  

 

Historique
  source : Procès de Réhabilitation, source sur place, site officiel, Saumur Jadis, Histoire politique et géographique des Gaules v6


Les premières traces connues d’une fortification à Saumur remontent probablement au IXe siècle avec une tour de guet en bois.  Saumur fut désigné comme Truncus soit le « tronc »  puis au XIIIe siècle  Salmurium englobant Saumur actuelle et ses environs, puis plus précisemment Castrum Salmurum , Salmurius, Salmuria, Salmur et Salmeur.


À la fin du Xe siècle, vers 956, est édifié le monastère de Saint-Florent part Thibaud le Tricheur , comte de Blois.

966, une maison forte est édifiée par les premiers seigneurs de Saumur, Gelduin ( ou Gilduin ) probablement sur l’actuel emplacement du donjon. Ce dernier est également seigneur de Maillé qui possédait dans son domaine le château de Luynes qu’il édifia.

1026, Foulques Nerra s’empare de l’abbaye et des fortifications de Saumur.  La ville est rattachée à l’Anjou.

1067 – 1068, Saumur est peut-être incendiée . À l’époque il y a un Aula, un mur d’enceinte, une tour de pierre.

1203, au mois d’avril Saumur est prise par Philippe-Auguste, la garde du château est confiée à Robert de Boumois.

1227, Saint-Louis renforce les fortifications.

1253, 1276, 1294 et 1315, plusieurs conciles se déroulent à Saumur.

1367, Louis Ier d’Anjou fait d’importantes modifications : la porte des Champs est renforcée,  une nouvelle entrée est réalisée avec Pont-Levis, un nouveau château de plaisance est également construit et les tours initialement rondes deviennent octogonales.

1429, avril, Jeanne d’Arc vient dans l’Abbaye bénédictine de Saint-Florent à Saint-Hilaire-Saint-Florent dépendante de Saumur. Elle y rencontre Marie de Bretagne mère de Jean II duc d’Alençon et sa femme Jeanne, cette dernière est la fille de Charles duc d’Orléans emprisonné en Angleterre. La date de sa visite est très incertaine mais elle aurait durée deux ou trois jours selon Perceval de Cagny :

« Après son arrivée, elle ne fut pas longtemps à Chinon sans aller voir la duchesse d'Alençon, en l'abbaye de Saint-Florent, près de Saumur, où elle résidait. Dieu sait le joyeux accueil que lui firent la mère du duc, le duc et sa femme, ladite fille du duc d'Orléans ( Jeanne ), durant les trois ou quatre jours qu'elle passa audit lieu. Et après cela, et toujours depuis, elle se tint plus près et plus familière du duc d'Alençon que d'aucun autre ; et toujours, en parlant de lui, elle l'appelait Mon beau duc, et pas autrement. » Le duc d’Alençon y fait référence au procès de réhabilitation mais sans cependant en indiquer le lieu et la date.

1454 – 1473, le Roi René apporte principalement des modifications de conforts : tourelle carrée pour la tour Nord-Est, la chapelle et les appartements modifiés.

XVIe siècle, l'italien Bartolomeo renforce les défenses du château. Il fait construire autour du château médiéval des défenses basses, des fortins  et courtines suivant un plan en étoile. Le château est cependant progressivement abandonné et laissé à l’abandon malgré un regain d’intérêt en 1574 pendant les guerres de Religions.

1590, Duplessis-Mornay y apporte des nouveaux bastions, des casemates et diverses modifications.

1626 à 1650, le maréchal Maillé-Brézé entreprend des travaux de restaurations ainsi que la construction d’autres bastions, cependant tout n’est pas finalisé.

 XVIIe, l’aile occidentale est détruite. Sous Louis XIV le château est utilisé comme prison.

1789, le château est partiellement restauré et le 9 juin l’Armée de Vendéen prend position une journée avant de se rendre.

Jusqu’au début du XIXe siècle le château se dégrade continuellement et il devient en prison d’état en 1810. Des travaux importants sont réalisés par Charles-Marie Normand.

1889, le château alors utilisé comme caserne est abandonné par l’armée.

1902, l’état le revend pour 2600 frs à la ville de Saumur. La ville entreprend alors d’importants travaux de restauration suivie par l’architecte Lucien Magne.

1912, le musée municipale est transféré dans l’une des ailes du château.

1964, Le château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques  le 2 novembre.

2001, 22 avril,  la partie ouest du rempart nord s’effondre sur une partie des habitations situées en contrebas. Un vaste travail de stabilisation du sous-sol du château se termine en 2007.







 

Photographies
 

{gallery captions:alwaysOnTop=1}chateau/chateaux-pays-de-la-loire/chateau-saumur{/gallery}