Mâchicoulis

Galerie de pierre en surplomb, en général d'une courtine ou tour, percée d'ouvertures dans le sol permettant le tir fichant de projectiles ( de haut vers le bas ). Toutes sortes d'objets pouvait y être jeté sur les assaillants : pierres, excréments, eau bouillante, objets lourds, etc

Le terme de Mâchicoulis vient probablement de Mâche le Cou : Mache : battre, frapper, écraser et le Cou. L'objectif était donc de casser le cou des assaillants en écrasant la tête dans le cou selon le type de projectiles utilisés. 

Il faut néanmoins préciser que l'utilisation d'huile bouillante n'a probablement jamais eu lieu, puisque le coût de l'huile était très chère. Ils utilisaient donc tout ce qu'ils pouvaient avoir à porté de main et facile à utiliser, la pierre étant généralement le plus facile et l'un des projectiles les plus efficaces.

Sur la droite, vu que l'on pouvait voir sur un machicoulis sur un assaillant éventuel ( Château de Falaise ), Machicoulis du château de Vincennes au centre et à gauche, Machicoulis du donjon de Houssoy.

Machicoulis du Château de Crouy sur Ourcq