Nicolas Fouquet

Articles connexes : liste des prisonniers de la Bastille - Château de Vaux le Vicomte

 


Nicolas Fouquet - Portrait de Nanteuil de 1661Nicolas Fouquet, né à Paris, baptisé le 27 janvier 1615, mort à Pignerol le 3 avril 1680 (la date de sa mort n'est pas cependant actée).

Fils de François Fouquet, homme de confiance de Richelieu dans le domaine des affaires maritimes et commerciales,   il est nommé Surintendant des Finances en 1653 par le Cardinal Mazarin. Sa mission principale était de renflouer les caisses du royaume, affaiblies par des années de gestion hasardeuse depuis la mort d’Henri IV. Les finances étant au plus bas, la royauté ne pouvait plus rembourser les dettes contractées, et était au bord de l’asphyxie économique.

Dans une situation très difficile, Nicolas Fouquet tenta de rétablir la confiance auprès des investisseurs et permettre de refinancer la royauté. Il ira jusqu'à mettre en gage sa fortune en contrepartie de commissions importantes. Vif et particulièrement intelligent dans sa façon d’opérer, par des idées novatrices, Fouquet est aussi avide de luxe, d’argent et particulièrement érudit. Il s’entoure d’artistes aussi prestigieux que Molière, La Fontaine, Le Nôtre, Claude Mollet qui lui dédia notamment un ouvrage sur l'architecture des jardins [ Livre ] C’est probablement ce côté 'bling bling’ qui servi ,en partie, de prétexte  à sa chute rapide.

 

 

La mort de Mazarin

Si au départ il travaille étroitement avec Jean-Baptiste Colbert, les relations entre les deux personnages virent rapidement  au conflit dès la mort de Mazarin. En effet Nicolas Fouquet, qui réussit son pari  de renflouer les caisses du royaume devient un prétendant logique au poste occupé par Mazarin mort à Vincennes le 9 mars 1661. Mais Colbert ne l’entends pas de cette oreille et Louis XIV supprime le poste vacant de Mazarin, probablement également pour avoir les mains libres et devenir le roi soleil qu’il estimait devoir être.

Sans aucun doute la mort de son protecteur Mazarin fut un tournant dans la vie de Fouquet. Cependant il est à rappeler que Mazarin lui même, alors à l'aube de la mort recommanda au Roi de garder Colbert et de surtout ne pas garder Fouquet. Comportement étrange qui peut s'expliquer par le fait que pour lui Nicolas Fouquet deviendrait peut-être un danger car incontrôlable, d'autant plus que ces artifices économiques pour renflouer les caisses de l'état sont plus que douteuses malgré qu'elles soient utilisées en partie par d'autres. Colbert use de persévérance pour évincer rapidement Fouquet par ce qu’on appelle couramment des ‘intrigues’, sorte de mensonges ou vérités vraies colportées contre une  personne dans le but de la déstabiliser.

Louis XIV encore jeune du haut de ses 22 printemps fut conseillé principalement par Colbert qui souligna avec une certaine habileté les méfaits, prétendus ou réels, de Fouquet. Cette situation permettait également de dédouaner des ‘confusions financières’ sous Mazarin qui semblait avoir profité de sa stature avec une richesse estimée à 38 millions de tournois à sa mort, ce qu'on appelerait aujour'hui un abus de biens sociaux.

Rencontre entre Louis XIV et Jean-Baptiste ColbertLa stratégie de Colbert permet d'évincer Fouquet qui devient  de plus en plus indésirable auprès de Louis XIV, surtout après des rumeurs de conspiration contre le roi. Le roi décida donc de se séparer de Fouquet, mais seulement après le rétablissement des finances par ce dernier …ce qui fut fait rapidement.

C’est là où le château de Vaux le Vicomte sert de prétexte, pour mettre au fer le jeune talentueux Fouquet qui ne semblait cependant pas prendre les menaces très au sérieux.

Après le désir vicieux et fort de Louis XIV d’être convié dans l’un des plus beaux châteaux de l’époque, Versailles n’est pas encore fini et les châteaux de Saint Germain en Laye en travaux, Fouquet s’empressa de répondre aux désirs du roi, sans forcément comprendre le stratagème.
 

Le 17 août 1661, il signa donc son arrêt de mort en invitant toute la cour et le roi Louis XIV à une fête de grande ampleur d’une rare beauté. Feux d’artifices, mets délicieux, rien n’est trop beau pour le Roi de France. De là part la rumeur que le Roi Louis XIV fut probablement jaloux du château et des fastes de Fouquet. Même s'il y a sûrement une part de vrai, Louis XIV avait une estime déjà très prononcée de sa  personne, la décision finale d’arrêter Fouquet était déjà prise bien avant , environ 4 mois avant la soirée. Il se peut cependant que ce côté "bling bling" si cher à Fouquet ait couté très cher à ce dernier et que la fête majestueuse ait précipité les évènements.

Après donc l’unique fête royale du château de Vaux le Vicomte, Louis XIV ordonna l'arrestation de Fouquet pour le 5 septembre 1661 à Nantes par d’Artagnan. Il est enfermé d'abord au château d'Amboise où la population va jeter sa haine et son dévolu sur le personnage. On peut signaler que Colbert eut également le même châtiment mais à sa mort lors de son inhumation à l'église Saint-Eustache.

Le procès largement instrumentalisé par Colbert dure quand même trois longues années pour finir par une condamnation à une expatriation forcée. La juridiction d’exception constituée spécialement pour Fouquet semblait peu enclin à répondre aux exigences royales, Olivier Lefèvre d’Ormesson déclara ‘ la cour rend des arrêts non des services’.

Fou de rage Louis XIV  brisa la sentence des juges. Pour l’une des  premières fois, un roi usa de ce pouvoir pour alourdir la peine et non  pour l'alléger.  Il faut dire que même si les éléments apportés par Colbert sont très amplifiés, il ne reste néanmoins que Nicolas Fouquet n'est absolument pas libre de tout reproche, on peut dire même dire qu'il y a de nombreux éléments et preuves à sa charge. Il est enfermé notamment à la prison de la Bastille en attente de son jugement.

Envoyé sous haute protection par une centaine de mousquetaires à Pignerol forteresse des Alpes, il y mourut 19 ans plus tard d'une crise d'apoplexie. La raison de la mort de Fouquet n'est pas totalement élucidée, même si elle semble probable. Notons que Louis XIV, selon la version officielle, envoya un ordre de libération de Fouquet quelques jours avant sa mort. Ruiné, désavoué, affaibli physiquement et ayant pris de l'âge, Fouquet n'était plus un danger pour personne. Son compagnon de fortune rencontré en prison , Lauzun étant libéré bien avant eut des aventures avec la propre fille de Fouquet... compromise dans cette relation elle finit cependant par se marier avec Lauzun.